• CM du 29 juin 2015 (3 ème)

    Nos rues sont en bon état

    CM du 29 juin 2015 (3 ème)

     

     

     

     

     

     

                                                                    

     

                                                                 A l’occasion de la délibération n° 13 à l’ordre du jour du Conseil du 29 juin, relative à la Décision Modificative n° 1 du budget 2015 de la Ville pour prendre en compte la participation d’ALM au financement des travaux sur les réseaux d’assainissement et  d’eau pluviale de la cité Brigitte, nous avons relayé une question d’un habitant du quartier sur le traitement de la chaussée :

     Q : la réfection de la chaussée est-elle provisoire ou définitive ?

     R : l’adjoint à l’aménagement précise qu’un traitement par émulsion gravillonnée a souvent un caractère provisoire mais qu’en l’espèce il sera sans doute définitif ?

    Et Monsieur BREJEON de commenter : au cours de l’été dernier, sur la route d’Angers entre le rond point de la Gemmetrie et le carrefour de la rue de la Jaudette et de la Marmitière, une émulsion gravillonnée a été mise en œuvre, créant certes quelques désagréments momentanés mais maintenant le résultat est satisfaisant !

     

    Mais alors pourquoi prévenir aujourd’hui les automobilistes des déformations de la chaussée et pourquoi du gravillon a-t-il de nouveau été répandu ?

     

    Alors si une solution provisoire justifie qu’il faille y revenir tous les ans, ne fallait-il pas faire le choix d’un traitement définitif par mise en œuvre d’enrobé certes plus onéreux  mais qui pouvait être réparti sur plusieurs exercices budgétaires ?