• CO du 04 mars2015

    Saint-Barthélemy-d’Anjou. « Clin d’œil » a la dent dure un an après les élections

     « Qui bene amabat, acriter castigat ! » : la parodie de la locution latine s’applique on ne peut mieux à l’association « Clin d’œil », fondée par les acteurs et les supporteurs de la liste « SBRE 2014 » aux dernières élections municipales, liste déçue dans son ambition de majorité car devancée par « Saint-Barth avec vous » fin mars 2014. Quelques semaines auparavant, les uns et les autres siégeaient sous la même bannière, depuis 2006 pour certains d’entre eux, au conseil municipal. Donc « qui aimait bien châtie sévèrement » à en croire la lettre ouverte aux Bartholoméens que vient de rédiger l’équipe du Clin d’œil pour « célébrer » le 1er anniversaire de l’élection municipale.
    Cette analyse de l’action de la majorité dirigée par Dominique Bréjeon est présentée comme « étant basée sur des faits, rien que des faits » sans précision d’interprétation partisane.
    Il y est reproché pour l’essentiel au maire d’avoir « tourné le dos à ses thèmes de campagne tels que la transparence, la concertation, l’humanisme. » Clin d’œil évoque ainsi un préavis de grève du personnel communal désamorcé en juin 2014 à force « menaces et pressions du maire et de ses principaux adjoints. »
    Puisant dans la démission de l’adjointe aux Finances et ressources humaines l’argument « d’une dispersion au sein de l’équipe majoritaire », les membres de Clin d’œil dressent par ailleurs le constat « d’une démocratie locale en panne » en raison de l’absence de réunions de quartier en 2014 et de la suppression du conseil municipal des jeunes.
    Ils s’interrogent encore sur les nombreuses délégations aux élus majoritaires (18) en regard de leurs missions, sur « les petits-déjeuners et apéritifs en compagnie des dirigeants d’entreprises en la seule présence d’élus de la majorité. »
    « Manque d’investissement dans le mandat, peur du débat avec l’opposition, décisions prises en secret : amateurisme ou mauvaise connaissance des dossiers ? » A la veille du conseil municipal consacré au budget 2015, Clin d’œil ne passe rien à ses anciens alliés.