• CO du 19 mars 2015

    Le vrai faux étonnement de SBRE 2014

    CO du 19 mars 2015
      

             Dans un communiqué de presse transmis aux rédactions, les élus du groupe SBRE 2014 au conseil municipal de Saint-Barthélemy-d’Anjou font part de leur « étonnement consécutif à la lecture d’un article paru dans le Courrier de l’Ouest du 11 mars » relatant l’installation de l’ancien maire Jean-François Jeanneteau au rang de Maire Honoraire et la remise de la médaille de la Ville.
    Géraldine Guyon, Marc Petit, Jean-Louis André, Isabelle Raimbault et Nathalie Hersant constatent que le maire actuel « a mis à profit la cérémonie de citoyenneté de remise de leur première carte électorale aux jeunes de 18 ans » pour procéder à cette installation, vendredi 6 mars.
    « Pour que l’information soit complète », les cinq élus de SBRE 2014 relèvent la « très faible participation des élus de la majorité et l’absence remarquée des principaux adjoints. » Ce qu’ils qualifient de « première cérémonie républicaine du mandat » aurait mérité, à leurs yeux, « une plus grande participation des élus de la majorité. »
    Ils regrettent par ailleurs le fait que le maire actuel Dominique Bréjeon se soit « bien gardé de prévenir les élus des deux groupes minoritaires, SBRE 2014 et Saint-Barth Dynamique, de son intention de rendre hommage à Monsieur Jeanneteau et n’ait pas jugé utile de convier à cette cérémonie de remise de diplôme et médaille à l’ancien Maire tous les élus qui l’ont accompagné au cours de ses différents mandats dont ceux de Maire de 2006 à 2014. »
    Ce complément d’information en appelle deux autres. Le premier a trait au caractère républicain de la cérémonie, non pas le premier si l’on en croit les élus de SBRE 2014, mais le deuxième du mandat. Le 24 janvier dernier, en effet, la salle du conseil municipal de l’Hôtel de ville avait été le théâtre du baptême républicain de la jeune collégienne angolaise de la Venaiserie, présidé par le maire (lire Le Courrier de l’Ouest du dimanche 25 janvier).
    Par ailleurs, il convient de rappeler qu’un précédent communiqué diffusé par SBRE 2014 à propos de Jean-François Jeanneteau, lors de l’entre deux tours des Municipales de mars 2014, n’avait rien de cordial à son sujet. Les candidats de SBRE 2014 y déploraient la prise de position de l’ancien maire conviant la liste la moins bien placée des deux groupes issus de sa majorité à se retirer en faveur de la première.
    Ceci explique cela !