• CO du 30 septembre 2016

     

    RCIRCIBRCIBIRCII
     

    Les conseillers favorables à l’Oasis

    L’exposition du projet La Canopée bleue en préambule du conseil municipal, lundi soir, a remporté l’adhésion de conseillers toutes listes confondues.

     

     

    CO du 30 septembre 2016

     

    CO du 30 septembre 2016

     

    Pour ce premier conseil municipal public de la rentrée, beaucoup d’affaires courantes étaient inscrites en délibération. D’autres points non portés à l’ordre du jour ont été développés également.

    Le Conseil municipal a été marqué par le décès de Brahim Selhaoui et, rejoint par le public, tous ont observé une minute de silence en début de séance. Colistière de la liste SBRE 2014, Nathalie Hersant a rendu hommage avec beaucoup d’émotion à « l’homme de conviction, à son intégrité, à son implication dans la vie communale et associative… Son parcours avait fait de lui un défenseur intransigeant des droits de l’homme et du citoyen ».

    Installation de Didier Dohin

    Consécutivement au décès de Brahim Selhaoui, un siège devenait vacant dans le groupe désormais conduit par Isabelle Raimbault. Les suivants sur la liste ayant refusé de siéger, Didier Dohin, qui figurait en 14e position sur la liste SBRE 2014, a lui accepté. La répartition en commissions a donc été soumise au vote malgré son absence pour cause de décès familial.

    Quelques réflexions sur l’Oasis

    L’exposition du projet La Canopée bleue par Julie Cabot Nadal des Colibris, mouvement initié par Pierre Rabhi, pionnier de l’agriculture écologique en France (lire CO de mercredi), a remporté l’adhésion de conseillers toutes listes confondues. Cependant, chez SBRE 2014, Isabelle Raimbault a regretté de ne pas avoir été associée à la démarche plus tôt. Dominique Bréjeon a répondu que le rôle de la mairie avait été « de faciliter le projet » et que tous les conseillers seraient associés à l’avancée du centre éco-touristique.

    Un nom pour les rues

    « Il y a rétrocession des voiries à l’agglo, donc intérêt à nommer les rues », a expliqué le maire. Dans les nouveaux quartiers, comme la Reux-Cordelles, les panneaux vont commencer à fleurir en entrée de rue. Les propositions des noms « ont été faites en lien avec une commission extra-municipale », ajoute Isabelle Bailleul-Nithart. Simone d’Anthenaise ou Mail des Combattants de 14-18… Ces propositions évoquent des personnes ayant contribué au développement de la commune ou liées à l’Histoire…

    Habitat/urbanisme

    L’état du portage des réserves foncières (au 31 décembre 2015) par ALM (Angers Loire Métropole) est connu et génère des frais pour la commune, actuellement 35 618 €. D’où la nécessité de commercialiser aux plus vite les parcelles. À l’échéance 2017, « on ne sera pas prêts à commercialiser ces parcelles. Cela risque d’être un peu court », a anticipé Dominique Bréjeon.

    Angers Loire Habitat souhaite vendre 18 logements sociaux, situés rues d’Horgesti et Marc-Antoine-Charpentier. Le Conseil municipal a donc été sollicité pour émettre un avis. Le maire a assuré que ces logements seraient vendus en priorité aux locataires, sinon aux particuliers. Remarquant au passage que « cela aura pour conséquence de modifier un peu notre taux de logement social ».

    Poursuivant sur l’habitat, la municipalité a souhaité mettre en vente trois lots supplémentaires dans le lotissement Ardoises Puy-Heaume secteur ouest. Trois parcelles seront donc créées en face du Clos de la Chevalerie, libres de constructeur.

    Prochain conseil municipal le 17 octobre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
     

    Les carburants bientôt plus chers ?

    France-Monde - L’annonce

    La TVA financera les régions

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    France-Monde - Le zoom

    Israël fait ses adieux à Peres

    France-Monde

    France-Mond