• Fêtes à Saint-Barthélemy-d'Anjou

     

    Fêtes à Saint Barth. Complémentarité ou concurrence ?

     

     

     

     

    Fêtes à Saint Barthélemy

    Ce samedi 13 juin était le jour des festivités à Saint Barth : fête de commerçants et fête communale.

    Une nouveauté pour les deux !

    Qualité pour les deux !

     

     

     

                               La toute récente association des commerçants s’est donnée du mal pour créer une manifestation novatrice, culturelle et ludique et accessible à tous : la Saint b’artiste .Qualité des prestations mais manque de participation. Il faut dire que le choix par la commune de faire la fête communale le même jour  n’a sans doute pas aidé à faire venir nombreux  le public, pourtant motivé par un soleil enfin présent  !!!  La commission extra-municipale créée pour l’occasion de la fête communale n’aurait-elle pas eu cette information ? Commission extra-municipale dites-vous ? Il faudrait plutôt entendre simulacre  de commission extra-municipale. Chapeautée par l’adjointe à la culture, cette commission devait à l’origine être composée majoritairement d’associations bartholoméennes, de membres des conseils consultatifs de quartier et de quelques élus. Cette commission dont l’objet était de mobiliser le monde associatif a bien eu du mal à fonctionner.  Réunie dès décembre pour la première fois , celle-ci n’aura été formée que trois fois en tout , entre erreur de convocation, oubli d’inviter certaines personnes( notamment pour les membres des conseils consultatifs de secteur) ou encore peu d’avancées sur le projet à apporter à la réflexion … sans oublier que les choix faits par la commission n’ont pas été finalement suivis , sans pour autant en informer les membres !!! Malgré tout, la fête fut belle : bal disco, grand orchestre national de Barbés et très belle scénographie, trois divertissements de qualité dans un lieu féérique : le Parc de Pignerolle avec en vedette son château (n’en oublions pas pour autant la fermeture du musée de la communication). La campagne d’information préalable aux festivités a été sobre et convaincante …l’humilité est payante... !

     

    Nous pouvons cependant regretter le manque de fléchage pour accéder à la fête, le capharnaüm qui a suivi, la dangerosité pour les piétons sur le retour du feu d’artifices, et surtout le manque d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ou qui marchent  mal. Aller jusqu’au lieu central de manifestation était mission impossible pour qui se déplace difficilement…

     

    L’année prochaine, il est impératif de faire vivre cette commission extra communale ; de la reconnaitre dans ses  idées, choix et préconisations, éviter la concurrence et fédérer les associations autour de cette manifestation pour  permettre à tous de profiter d’un moment communal  joyeux, convivial  qui favorise le lien social et le partage.