• Une réunion publique sur les flux de circulation !

    Une réunion publique sur les flux de circulation !

     

    Une réunion publique sur les flux de circulation !

     

    Le 6 octobre, à l’appel de la municipalité, une cinquantaine de personnes étaient réunies dans la salle du conseil pour débattre du problème des flux croissants de circulation sur la commune de Saint-Barthélemy, surtout depuis le développement de Trélazé dans le secteur Guérinière / Quantinière.

    En ouverture de la réunion, le maire annonce : « on se fixe 2 heures, n’hésitez pas à intervenir à tout moment, il faut tout se dire » puis il laisse la parole à l’adjoint à la communication et à la sécurité.

    Pendant près d’une heure et demi, l’adjoint expose en détail ce que sont les coussins berlinois, les plateaux surélevés, les chicanes, les écluses, les balises plastiques,  les panneaux indicateurs de signalisation (vitesse, priorité), le radar pédagogique, le compteur de véhicules qui compte, dans les deux sens, qui enregistre les vitesses et qui fait la différence entre un VL et un PL ; le tout accompagné d’illustrations pas toujours pertinentes : une vue aérienne du boulevard Bahonneau quand il est question de difficultés de circulation dans la rue de la Taillanderie et de chiffres erronés sur les nombre de véhicules circulants sur les diverses voies de la commune, l’adjoint concédant qu’ils devront être mis à jour.

    Un public passionné qui à de nombreuse reprises s’est manifesté, chacun ayant un avis sur telle ou telle situation,  et le Maire de s’énerver un peu : « pas tous en même temps.. !! » Et puis un propos maladroit de l’adjoint : « Je ne sais pas comment c’était avant, mais avec nous ça va changer », rassurez vous  braves gens. On peut alors légitimement s’interroger sur son implication dans la vie de la commune avant que Monsieur BREJEON n’aille le chercher pour compléter sa liste pour les élections de 2014 ? Et puis quelques engagements sur la mise en œuvre de dispositifs propres à régler les préoccupations du public, coussins berlinois, panneaux et mesure répressives, la police municipale sera plus présente sur le terrain et devra verbaliser. Et puis, cerise sur le gâteau, alors qu’il est question du tout nouveau giratoire au bout de l’avenue de la Quantinière, le Maire se vente d’avoir mis à genou le Maire de Trélazé et que cette première victoire en laisse augurer d’autre… C’est à ce moment qu’une Bartholoméenne avisée est intervenue pour dire : « Il me semble que depuis le 1er  octobre, la compétence Voirie à été transférée à Angers Loire Métropole » Et oui, Monsieur le Maire, vous n’avez plus la main sur tout ce qui a trait à l’aménagement du domaine public routier, auriez vous déjà oublié que le Conseil a délibéré le 28 septembre 2015 pour valider ce transfert de compétence ?

    Et pour conclure, le Maire a ressorti sa rengaine : « Tout va bien, nous pourrons aller bientôt de Saint-Barthélemy à Montreuil par une voie douce en toute sécurité, un crédit de 600 000,00 € est inscrit au budget d’ALM, je ne sais pas par quel bout ce chantier va commencer, mais ce sera fini d’ici la fin du mandat » Monsieur le Maire semble oublier qu’il y aura toujours la Ville d’Angers à traverser pour rejoindre le Pont de Segré près de l’hyper marché dans le quartier de Monplaisir.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :